Le bestiaire botanique d’Izumi

vignette

C’est une joie assez comparable à celle des enfants à la recherche d’œufs de Pâques dans le jardin que de parcourir certaines allées du Jardin des Plantes en quête des très gracieux dessins d’Izumi. Son trait élégant et sa vision ravissante mêlant le végétal, l’humain et l’animal réjouissent et même réparent, comme les vertus médicinales de certaines plantes. Sans doute n’ai-je pas vu tous ses panneaux – si j’en trouve d’autres d’ici la fin de l’exposition, le 4 juin, je les ajouterai à cette note.

*

izumi 1

izumi 2

izumi 3

izumi

izumi 4

izumi 5

izumi 6

izumi 7Cet après-midi au Jardin des Plantes à Paris, photos Alina Reyes

jardin 15

pour en savoir plus sur cette artiste : aller sur le site d’Izumi

*

Grâces de la Préhistoire et de l’Histoire naturelle. Le rêve et la raison

36203637393_1ac0d0be3b_q

38675388392_1c441b7643_z
*


*
Du tir à l’arc préhistorique comme sport d’avenir. Et deux millions de dessins zoologiques en accès libre sur la Biodiversity Heritage Library : une splendeur de grâce dont voici quelques images, glanées dans cette bibliothèque en ligne où le dessin se fait écriture du vivant, comme toute bonne écriture propre à saisir la beauté du vivant sans l’assassiner, en l’exaltant tout en glorifiant à la fois le rêve et la raison.

27061875559_c9fa082c5b_z

23972986017_fe4b31d223_z

37940077022_7c7ea8b1d6_z

26195183809_3370c7fd1d_z

37970590031_3944617acf_z

36943580753_7965b2b855_z

37092580035_6fd7603310_z

37092577705_4d39188c84_z

36657657921_1f69fe3788_z
*