Mémoire juive en France, images d’une exposition – actualisée avec « Eichmann à Jérusalem »

J’actualise cette note sur une exposition vue aujourd’hui avec ces deux vidéos, l’une d’extraits du procès d’Eichmann, l’autre d’annonce d’une pièce de théâtre en train d’être montée, Eichmann à Jérusalem ou Les hommes normaux ne savent pas que tout est possible. Extrait du dialogue : « Ce qui est en débat, ici, ce sont les arguments qu’ils ont utilisés pour se justifier face à eux-mêmes et face à d’autres »

On peut lire aussi mon texte sur la question du mal, notamment à travers Eichmann et sa banalité, comme Arendt le dit : ici même

http://dai.ly/ximebz

*

expo-juifs-mairie-13e

expo-juifs-mairie-13e-2 expo-juifs-mairie-13e-3 expo-juifs-mairie-13e-4 expo-juifs-mairie-13e-5 expo-juifs-mairie-13e-6 expo-juifs-mairie-13e-7 expo-juifs-mairie-13e-8 expo-juifs-mairie-13e-9 expo-juifs-mairie-13e-10 expo-juifs-mairie-13e-11 expo-juifs-mairie-13e-12 expo-juifs-mairie-13e-13 expo-juifs-mairie-13e-14*

Quelques-uns des panneaux d’une exposition à la mairie du 13e en ce moment à Paris, tandis qu’en marchant dans la ville on voit partout sur les écoles des plaques portant les noms des enfants juifs arrêtés et déportés par la police française, et dans les rues, bien rares parmi la population, d’autres plaques à la mémoire de tel ou tel résistant fusillé sur place. Ne nous leurrons pas, les collabos sont toujours très largement les plus nombreux, prêts à se soumettre à la propagande et à servir le mensonge et la mort dès que l’occasion, d’une façon ou d’une autre, contre tel ou tel groupe humain ou telle ou telle personne, se présente. Certains trahiraient même leurs enfants.

connais-toi-toi-meme

Images de la collection Chtchoukine à la fondation Vuitton

fondation-vuitton fondation-vuitton Quand on voit ça, on se dit c’est peut-être comme l’opéra Bastille ou la BnF, moche à l’extérieur mais beau dedans. Mais non, c’est moche dedans aussi, et avec un éclairage médiocre. Heureusement Chtchoukine, lui, avait du goût et les œuvres de sa collection réunies ici jusqu’au 20 février prochain valent le déplacement. Malgré la foule qui rendait l’approche difficile, j’en ai photographié quelques-unes.portrait-de-chain-mei-laoziAnonyme, Portrait du patriarche Chain Mei Laozi, 17e siècle, encre de Chine et aquarelle sur soie

*monetClaude Monet, Déjeuner sur l’herbe, 1866

Décryptage « Le Déjeuner sur l’Herbe »

*douanier-rousseau Douanier Rousseau, Vue du Pont de Sèvres et des côteaux de Clamart, Saint-Cloud et Bellevue, huile sur toile, 1908

*odilon-redon Odilon Redon, Femme étendue sous un arbre, tempera sur toile, 1900

*picasso Picasso, L’étreinte, pastel sur carton, 1900

*matisse-atelier-du-peintreMatisse, L’atelier du peintre, huile sur toile, 1911

*matisse-danse Matisse, La danse, huile sur toile, 1912

*matisse-desserte Matisse, La Desserte (Harmonie rouge, La Chambre rouge), huile sur toile, 1908

*
malevitch-baigneur Malévitch, Baigneur, gouache et crayon sur papier, 1911

*larionov-printemps Michel Larionov, Le printemps, huile sur toile, 1912

*tatline-nu Vladimir Tatline, Nu, huile sur toile, 1913

*rodtchenko-construction-en-blanc Rodtchenko, Construction sur blanc, huile sur toile, 1920

*lioubov-popova-architectonique-picturaleLioubov Popova, Architectonique picturale, huile sur toile, 1918

*

l’expo sur le site de la fondation

*

un documentaire sur Chtchoukine, un personnage à découvrir, sur Arte

*

Gazmend Leka

gazmend-lekaLe sarcophage, huile sur toile 150×150, 2014

*gazmend-leka-2Les lumières rouges, huile sur toile 150×150, 2015

*gazmend-leka-3Camera oscura, huile sur toile 45,5×69, 2010

*gazmend-leka-4

La belle mort, huile sur toile 94×80, 2009

*gazmend-leka-5L’étoile du matin, acrylique sur toile 150×150, 2013

*gazmend-leka-6 gazmend-leka-6 Le taureau crétois, acrylique sur toile 150×150, 2013

*gazmend-leka-7 L’architecte divin, acrylique sur toile 150×150, 2013

*gazmend-leka-8 Noé, acrylique sur toile 150×200, 2014

*gazmend-leka-9 Énergie antique, acrylique sur toile 200×150, 2014

*gazmend-leka-10L’œuf d’or, acrylique sur toile 150×150, 2013

*
gazmend-leka-12L’échelle de Jacob, acrylique sur toile 150×150, 2014

*gazmend-leka-13Le Sphinx, acrylique sur toile 150×150, 2013

*

gazmend-leka-14L’observation de la comète, acrylique sur toile 150×150, 2013

*

 gazmend-leka-15La comète  (détails), acrylique sur toile 150×150, 2013 gazmend-leka-15

J’ai photographié ces œuvres dans cette exposition, qui en comprend d’autres : expo-gazmend-leka

site de Gazmend Leka

gazmend-leka-11gazmend-leka-11gazmend-leka-11Au ciel comme sur terre (triptyque), huile sur toile, 166×120, 2011

« Et si on s’était trompé ? » Exposition au Centre culturel irlandais

0Blaise Drummond (ci-dessus et ci-dessous)

11415

3* 4Andrew Kearney (premier plan), Moment to Moment

*5Alice Clark (premier plan ci-dessus – arrière plan : Brigitta Varadi, In Conversation) et Christine Makey ci-dessous6* 7Susan Leen

*8Selma Makela

*9Brigitta Varadi, Noel Ruane

*10Ruth le Gear, ci-dessus et ci-dessous, photograph and video installation

11

12 13George Bolster, vidéo

*
16
John Gerrard, Near Landscape

*
17

Anna Macleod

*

« Cette exposition collective réunit le travail d’une quinzaine d’artistes irlandais, qui tous explorent les impacts de notre société et notre économie globalisée sur l’environnement. Et si, en mesurant le progrès par l’industrialisation, l’expansion et l’accumulation, on s’était trompé ? L’eau et la glace de l’Arctique, véritables baromètres des influences néfastes de ce « progrès », sont l’un des fils conducteurs de l’exposition. »

Oeuvres de (voir ici)

Emily Robyn Archer, George Bolster, Mark Clare, Alice Clark, Blaise Drummond, Seamus Dunbar, John Gerrard, Andrew Kearney, Susan Leen, Ruth Le Gear, Christine Mackey, Selma Makela, Anna Macleod, Seamus Nolan, Softday (Sean Taylor & Mikael Fernstrom), Brigitta Varadi

18Puis flâner dans la belle cour du Centre… Avant d’aller suivre un cours au Collège de France, sur lequel j’essaierai de faire une note 1920 21 22 23 24cet après-midi au Centre culturel irlandais de Paris, photos Alina Reyes

*

 

La Fiac au Jardin des Plantes + un peu de pumpkin art + un peu de street art

1Je commence par ma préférée : Rosa Luxemburg par Nicolas Milhe

*

…pour le reste, disons que je l’ai photographié pour information, en attendant que ces machins soient retirés et ne défigurent plus le jardin

2L’objet du doute, par Virginie Yassef (polystyrène)

*3Sans titre, par Vincent Mauger (tubes de PVC)

*4Seat of Grandeur at Villeperdue, par Haegue Yang

*5installation d’une oeuvre de Sean Raspet

*6Sans titre, par Benjamin Sabatier (bois et ciment)

*7Malini, par Sam Moyer (bronze et marbre)

*8Structure 1, par Benjamin Sabatier (bois et béton)

*

Il n’est pas interdit de préférer les oeuvres en citrouilles des jardiniers9

10

*

et quelques inscriptions et peintures dans les rues11

12

13

14

15

16 17

18

aujourd’hui à Paris 5e, photos Alina Reyes

*

Au musée de la Création franche, à Bègles

1

2

3L’exposition temporaire est consacrée aux « Outsiders d’Indonésie » – jusqu’au 6 septembre prochain. J’ai photographié les oeuvres comme j’ai pu, avec les reflets, et je n’ai pas pu photographier toutes celles qui me plaisaient, mais voilà tout de même de quoi se rendre compte de ce qu’on peut voir dans ce beau et charmant musée, doté en plus d’un petit parc avec de beaux arbres et une belle pelouse.

Puis vient l’exposition thématique de la collection permanente, cette année et jusqu’à fin janvier 2016 intitulée « Comme une bête »

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

À l’étage le fonds permanent, dont la thématique est renouvelée chaque année : jusqu’à fin janvier sur le thème « Comme une bête »18 19 20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

34

35

36

37

38

39

40

41

J’ai beaucoup aimé la pièce consacrée aux oeuvres postales, adressées telles quelles au musée42

43

44 45

46 47 48

en ce 22 août 2015 au musée de la Création franche, l’un des plus importants musées d’art brut

Sur les Outsiders d’Indonésie, un article du Poignard subtil

Et sur le musée, un article de Rue 89

*