Marche pour le climat

vignette

Ce n’est pas moi qui y suis allée et qui ai fait les photos, c’est Sydney. Dans une belle lumière. Il y avait beaucoup de monde, de l’Hôtel de Ville à République, et il a photographié deux belles œuvres de street art au passage. Voici donc son léger reportage en quelques images.

*

marche pour le climat 1

street art 1

street art 2

marche pour le climat 2

marche pour le climat 3

Ce samedi 8 septembre à Paris, photos S.G.

*

Manifestation d’étudiants à Paris, en 22 photos et un petit récit

vignette

En marchant j’ai aperçu dans une rue perpendiculaire une armada de camions de police, alors je suis allée voir ce qui se passait. Une manif de quelques centaines d’étudiants arrivait de la Sorbonne, encadrée par un dispositif policier légèrement démesuré. Je l’ai rejointe et accompagnée jusqu’à la place Monge, toujours dans le Quartier Latin. (Voir le petit récit à mesure du reportage)

 

manif etudiants 1

manif etudiants 2

manif etudiants 3

manif etudiants 4

manif etudiants 5

manif etudiants 6

manif etudiants 7

manif etudiants 8

manif etudiants 9

manif etudiants 10

manif etudiants 11

manif etudiants 12Tiens, la responsable de l’Unef dont on a fait un fromage parce qu’elle est voilée est là

manif etudiants 13La police aussi – elle fait un peu peur aux passants. Quand les étudiants ont essayé de partir en manif sauvage en empruntant une petite rue de côté, les gros balourds se sont mis à leur courir après et les ont ramenés dans le droit chemin, celui qui était encadré par leur armada

manif etudiants 14

manif etudiants 15Finalement tout le monde est arrivé sous les arbres, place Monge

manif etudiants 16

manif etudiants 17

manif etudiants 18

manif etudiants 19Des appels à recommencer l’occupation de Nanterre ont été lancés, et une partie des manifestants s’est engouffrée dans le métro, peut-être pour y aller tout de suite ?

manif etudiants 21

D’autres sont restés là encore un moment

manif etudiants 20

Avec le camion de la CGT qui vendait son coca

manif etudiants 22cet après-midi à Paris 5e, photos Alina Reyes

*

Une manif et des tags

tag 2

manif

manif,

manif,,

Aller chercher des personnes à l’aéroport, ne pas pouvoir approcher de chez soi parce que toutes les rues sont bloquées sur le trajet de la manif, se faire finalement déposer loin, remonter la manif pendant 30 minutes sous 30 degrés dans l’air piquant de quelques fumigènes et résidus de lacrymogènes, avec une poussette, un petit, des valises, faire quelques photos au passage. Dans la bonne humeur. Bienvenue à Paris !

tag 1

tag 2

tag 3

tag 4

tag 5aujourd’hui à Paris, photos Alina Reyes

… après, on est quand même allés au jardin, où les crapauds s’accouplaient bruyamment et où les bassins étaient pleins de chapelets de leurs œufs

celui-ci prenait le soleil tranquille accroché à sa branche

crapaud

*

Violences policières : L’INACCEPTABLE (régulièrement actualisé)

8 février 2017 : cette note étant devenue trop pleine, la suite sera rassemblée dans une deuxième note : ici
*
6 février 2017. On atteint le fond de l’ignoble avec le viol, la torture en réunion de Théo par quatre policiers à Aulnay-sous-Bois. (J’ajoute des éléments de temps en temps)

https://youtu.be/udL2WKr4SCI


Policiers accusés de viol à Aulnay : un témoin… par leparisien

ÉCOUTER ET LIRE SON TÉMOIGNAGE, recueilli quatre jours après sur son lit d’hôpital. Ne pas oublier que le procureur avait dans un premier temps requalifié les faits de « viol en réunion » à « violences en réunion ». Finalement on est revenu à une accusation de viol pour l’un des quatre policiers, sous la pression des réseaux sociaux et du maire d’Aulnay, lui-même ancien policier. Beaucoup de média parlent encore des faits comme d’une « interpellation musclée » ou « violente interpellation » pour ne pas nommer ce crime abject, raciste, commis quelques mois après l’assassinat d’Adama Traoré par la police, se faisant ainsi les complices passifs d’une certaine France haineuse, celle où une énorme proportion de policiers votent Front National et rappellent par leurs agissements ce qu’est ce parti, ce que serait le pays s’il arrivait au pouvoir – rappellent aussi où est le vrai danger : dans le néofascisme brun (voir les réactions de quelques élus ou responsables politiques, dont MLP). En ces jours où le pays est bouleversé par l’avalanche de révélations sur les malversations de François Fillon (qui eût été un président dangereux catholique et non musulman comme le prophétisait faussement Houellebecq), rappelant que certains hommes politiques se croient autorisés à voler les deniers publics comme certains policiers se croient autorisés à violenter, voire violer ou tuer les citoyens, oui, sachons diriger justement notre combat.

.

 
*

2 octobre 2016. Je trouve ce dossier en vidéos de l’agence Taranis News : « Encyclopédie des violences policières« , par catégories d’armes.

*

1er octobre 2016. Les violences policières se poursuivent et je ne les recense pas toutes ici. Voici une nouvelle vidéo d’Usul à voir. Songer que la police de la pensée est aussi violente et persécute, dans l’ombre aussi, les penseurs qui ont l’audace d’être originaires du peuple et non de la bourgeoisie, et refusent de se soumettre à l’ordre bourgeois qui fait sa loi au mépris du droit et de la loi.

*

31 juillet 2016. Douze jours après la mort d’Adama Traoré lors d’un contrôle de police, le procureur de la République se refuse toujours à évoquer l’asphyxie mentionnée par les deux autopsies, alors même qu’un gendarme a reconnu que leur victime avait pris le poids de leurs trois corps. Au lendemain de la mort du jeune homme, la presse française a titré sur les « émeutes » qui ont suivi avant d’en dire la cause. Le plus ignoble que j’aie vu était le titre du Point, qui ne mentionnait même pas la mort du jeune homme dans son titre.

*

30 juin 2016. « Maintien de l’ordre : la dangereuse dérive. Rapport d’information sur les actions de maintien de l’ordre menées depuis le début des manifestations d’opposition à la loi sur le travail en février 2016″ : c’est le titre du bel et utile travail de 80 pages établi par Reporterre et disponible en ligne (pdf) ici.

28 juin 2016. J’actualise la note avec cet article de Raphaël Georgy dans la Gazette Debout, donnant des nouvelles de Sébastien, fondateur de la commission SDF Nomades à Nuit Debout, lui-même sans abri matraqué lâchement et salement blessé par la police. Un véritable crève-cœur.

29 mai 2016. Depuis la dernière fois que j’ai actualisé cette note (le 5 mai), les violences policières et les témoignages se sont multipliés dans toutes les villes de France, à tel point que j’ai renoncé à intégrer les nouvelles vidéos, trop nombreuses. Agressions brutales de manifestants pacifiques, usage systématique et démesuré des gaz, grenades (j’en ai fait l’expérience directe lors de la manif du 19 mai, voir mes photos), flashballs, matraques… Depuis la manifestation de jeudi dernier, il y a quatre jours, un jeune photographe, Romain D., touché à la tête par un éclat de grenade désencerclante lancée sans nécessité, est toujours dans le coma à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, et risque de graves séquelles neurologiques. Nous sommes nombreux à penser à lui, mais la plupart des médias n’en parlent pas.

Je vais cette fois ajouter seulement ces trois vidéos récentes de « violence ordinaire », parmi bien d’autres, puis donner en lien quelques articles qu’il faut garder en mémoire.

https://youtu.be/_VkRNJeSP7s

https://youtu.be/tuOYVcMPDHU

 

Un splendide isolement : Les politiques françaises du maintien de l’ordre (La vie des idées)

Violences policières : “L’objectif n’est plus de repousser un groupe, mais de blesser des individus” (Les Inrocks)

Sans Pitié. Evacuation violente de la Basilique de St-Denis (avec l’autorisation de l’évêque) (Révolution permanente, avec vidéo)

*

5 mai 2016. Les vidéos et les témoignages de violences policières ne cessent de s’accumuler. Je continue à actualiser la note (voir aussi vers la fin de la note), à la documenter au fur et à mesure avec tous les témoignages qui viennent.
*

*

Un article dans Rebellyon info cartographiant et répertoriant les très nombreuses et souvent graves violences policières de ces derniers jours.

« La volonté de marquer les chairs de la jeunesse » (l’Humanité)

Violences dans les manifs : mais que fait la police ? (Télérama)

*
Une vidéo où l’on voit des policiers de Nantes agresser et blesser à la tête un homme parfaitement pacifique (récit ici)

*
Une vidéo faite après que des policiers sur un quai de RER ont contrôlé un innocent, un innocent mutilé, l’ont humilié et refusent de se retourner sur ce qu’ils ont fait (explications ici) Ajout du 12-5-16 : les policiers se défendent en donnant leur version surréaliste des faits, concernant un homme sans jambes : « l’homme retire lui-même ses prothèses puis, passablement énervé, avance de manière agressive vers les policiers »

https://youtu.be/EA-olxNDoGs

***

*
3 mai 2016

Capture du 2016-05-02 14:33:49
Capture du 2016-05-02 15:37:18
Suite notamment au nassage scandaleux d’une centaine de personnes (pacifiques, pas des casseurs – on les voit en marche vers où elles ne savent pas encore sur la capture de vidéo ci-dessus) sur la place de la République, encerclement par lequel les CRS les ont poussées jusqu’au métro Jacques Bonsergent, puis précipitées brutalement dans l’escalier du métro avec leurs boucliers, action provoquant bousculade et piétinements (un jeune homme est tombé inanimé sans aucun secours des policiers présents), puis les ont enfermées et gazées dans le métro qui ne circulait plus,
je remets cette note du 30 avril en haut de cette page et j’y ajoute la première vidéo ci-dessous, captation d’un périscope de Gaby Dumas Delage.
Puis je continue de jour en jour à documenter la note en articles et en vidéos à mesure que je les trouve.

*
Sur « la fabrique de la violence », lire ce texte de Pascal Maillard et écouter le cours d’Alexandre Duclos en fin de note.

*
Et le témoignage d’une street medic : « Nos interventions tiennent de plus en plus de la médecine de guerre ».

*
Celui de médecins contre les conséquences parfois très graves de l’utilisation de flash-balls.

*
Un article sur la dangerosité des lacrymogènes, qui peuvent être mortels.

*
Ici un article sur les violences policières délibérées envers les journalistes, avec d’autres vidéos et photos extrêmement choquantes.

*
30 avril 2016. J’ajoute des vidéos quand j’en vois d’autres. Tristes spectacles, mais s’ils n’étaient pas filmés ce serait sûrement encore pire, et il faut savoir comment ça se passe.

*
Capture du 2016-05-09 11:37:36
*

*
Sur d’autres vidéos, ailleurs en France, on voit par exemple un homme à scooter renversé par une voiture de police qui poursuit sa route, puis d’autres policiers le traîner à terre comme un paquet alors que blessé, il ne peut bouger, et le laisser là sur le goudron ; un policier viser longuement de son flash-ball, en souriant, un manifestant qu’il tient à bout portant ; fréquemment, un manifestant en train de s’écarter de la scène de violence saisi par plusieurs policiers, jeté au sol et violemment tabassé par plusieurs flics, etc. etc. Tous ces manifestants étant pacifiques (comme les intermittents violemment attaqués sans sommation devant l’Odéon), non des « casseurs ». Sans oublier le jeune homme qui a perdu un œil à Nantes suite à un tir de flash-ball. Et les citoyens Nuit Debout qui hier ont voulu s’inviter au conseil municipal de Clermont-Ferrand et en ont été chassés à coups de matraque et de gaz lacrymogènes – l’un d’eux a ensuite été menotté et arrêté. Les gens ne vont-ils pas avoir envie de se défendre contre cette violence prétendument légale ? Le gouvernement veut-il déclencher une guerre civile ou simplement écraser toute velléité de contestation par la terreur ?
Voici un cours d’Alexandre Duclos sur la violence policière.

*

Après la manif -du 28 juin 2016 contre la loi travail

Ne souhaitant pas me soumettre aux deux à trois fouilles désormais obligatoires pour pouvoir intégrer la manif, cette fois je ne suis allée photographier que ses restes

manif 28 juinmanifestation nassée, toutes les voies d’accès en étant entièrement ferméesmanif 28 juin 12

manif 28 juin 2Sur le boulevard de l’Hôpital encore désert, avant sa réouverture à la circulation, des tags du jourbd de l'hopital

manif 28 juin 4La police violente les manifestants mais protège les vitrines publicitaires

manif 28 juin 5manif 28 juin 6manif 28 juin 7 manif 28 juin 8 Des dizaines de camions de CRS stationnés commencent à repartirmanif 28 juin 9 le canon à eau est encore là, à l’arrivée place d’Italie, les gendarmes aussimanif 28 juin 10puis c’est le début du démontage des barrières manif 28 juin 11

photos Alina Reyes

*

Images de l’énorme manif anti loi Travail du 14 juin 2016

Je l’ai photographiée pendant plus de deux heures puis je l’ai quittée, fatiguée, car elle était énorme et dense – à coup sûr les manifestants étaient plusieurs centaines de milliers. Je ne photographie plus les black blocs en début de cortège pour ne pas risquer de leur porter tort, et je vous donne là des images pacifiques, qui permettent de voir les visages variés du peuple mobilisé.

Pour un récit plus complet de la manif, avec ses actions et violences qu’on ne voit pas ici : voir sur Paris luttes info

manif loi travail 14 juin manif loi travail 14 juin 2 manif loi travail 14 juin 3 manif loi travail 14 juin 4 manif loi travail 14 juin 5 manif loi travail 14 juin 6 manif loi travail 14 juin 7 manif loi travail 14 juin 8 manif loi travail 14 juin 9 manif loi travail 14 juin 10 manif loi travail 14 juin 11 manif loi travail 14 juin 12 manif loi travail 14 juin 13 manif loi travail 14 juin 14 manif loi travail 14 juin 15 manif loi travail 14 juin 16 manif loi travail 14 juin 17.JPG manif loi travail 14 juin 18 manif loi travail 14 juin 19 manif loi travail 14 juin 20 manif loi travail 14 juin 21 manif loi travail 14 juin 22 manif loi travail 14 juin 23 manif loi travail 14 juin 24 manif loi travail 14 juin 25 manif loi travail 14 juin 26 manif loi travail 14 juin 27 manif loi travail 14 juin 28 manif loi travail 14 juin 29 manif loi travail 14 juin 30 manif loi travail 14 juin 31 manif loi travail 14 juin 32 manif loi travail 14 juin 33 manif loi travail 14 juin 34 manif loi travail 14 juin 35 manif loi travail 14 juin 36 manif loi travail 14 juin 37 manif loi travail 14 juin 38 manif loi travail 14 juin 39 manif loi travail 14 juin 40 manif loi travail 14 juin 41 manif loi travail 14 juin 42 manif loi travail 14 juin 43 manif loi travail 14 juin 44 manif loi travail 14 juin 45 manif loi travail 14 juin 46 manif loi travail 14 juin 47 manif loi travail 14 juin 48 manif loi travail 14 juin 49photos Alina Reyes (libre reproduction avec mention de l’auteur et de la source)

*

Loi Travail : manif du 19 mai en une 50aine d’images

manif 19 mai 2016en allant rejoindre la manif à Austerlitz, j’ai photographié cette vitrine de pharmacie, songeant que mes yeux seraient peut-être irrités bientôt… et ce fut le cas, j’ai fini par quitter la place d’Italie, tout à la fin, quand j’ai « mangé » du gaz d’un peu trop près… quoique tout fût assez calme autour de moi, sauf quand certains se sont mis à courir pour fuir les grenades. Je suis partie à regret mais je ne suis ni équipée ni taillée physiquement (note du soir : j’ai toujours mal aux yeux, les petites réactions allergiques de la peau sont parties mais j’ai eu mal aux reins pendant plusieurs heures au retour) pour insister dans ce genre de situation (ou bien une prochaine fois je m’équiperai un peu, si je veux rester plus longtemps – puisque l’usage de telles armes est devenu monnaie courante de la part de la police. Je manifeste depuis mes 17 ans, je n’avais jamais vu ça). Depuis Austerlitz j’ai défilé avec différents groupes du cortège, et tout le monde était tranquille ou à peu près. J’ai évité de photographier ceux qui préfèrent ne pas être photographiés, les jeunes à capuche et foulard que la police pourrait identifier, mais les seuls moments désagréables et inquiétants furent ceux où je me suis trouvée, en naviguant pour faire des images, tout près des flics. En quittant la place, et alors que les grenades lacrymogènes (qui comme toujours ont fait quelques blessés) continuaient à péter, j’ai vu ce tout jeune homme interpellé, par terre menotté dans le dos, c’était infiniment triste. manif 19 mai 2016 2 manif 19 mai 2016 3 manif 19 mai 2016 4les deux entrées du Jardin des Plantes de ce côté avaient été ferméesmanif 19 mai 2016 5 manif 19 mai 2016 6 manif 19 mai 2016 7 manif 19 mai 2016 8 manif 19 mai 2016 9 manif 19 mai 2016 10 manif 19 mai 2016 11 manif 19 mai 2016 12 manif 19 mai 2016 13 manif 19 mai 2016 14 manif 19 mai 2016 15 manif 19 mai 2016 16 manif 19 mai 2016 17 manif 19 mai 2016 18 manif 19 mai 2016 19 manif 19 mai 2016 20 manif 19 mai 2016 21 manif 19 mai 2016 22 manif 19 mai 2016 23 manif 19 mai 2016 24 manif 19 mai 2016 25 manif 19 mai 2016 26 manif 19 mai 2016 27 manif 19 mai 2016 28 manif 19 mai 2016 29 manif 19 mai 2016 30 manif 19 mai 2016 31 manif 19 mai 2016 32 manif 19 mai 2016 33 manif 19 mai 2016 34 manif 19 mai 2016 35 manif 19 mai 2016 36la vitrine de Monop a un peu mangé, GrosBill et l’église avaient fermé boutiquemanif 19 mai 2016 37 manif 19 mai 2016 38 manif 19 mai 2016 39 manif 19 mai 2016 40 manif 19 mai 2016 41 manif 19 mai 2016 42 manif 19 mai 2016 43 manif 19 mai 2016 44 manif 19 mai 2016 45 manif 19 mai 2016 46 manif 19 mai 2016 47 manif 19 mai 2016 48 manif 19 mai 2016 49 manif 19 mai 2016 50 manif 19 mai 2016 51 manif 19 mai 2016 52 manif 19 mai 2016 53 manif 19 mai 2016 54 manif 19 mai 2016 55 manif 19 mai 2016 56 manif 19 mai 2016 57aujourd’hui à Paris, photos Alina Reyes

photos libres de droit sur site non commercial, mentionner l’auteur et la source svp

à lire sur Paris Luttes Info un récit de la manif d’un bout à l’autre

*

Manifestation du 28 avril 2016 contre la loi travail en 80 photos + vidéo

Je donne les images dans l’ordre où je les ai prises : d’abord en attendant l’arrivée de la manif au carrefour des Gobelins, puis en la parcourant. Je l’ai accompagnée jusqu’à Austerlitz puis je suis revenue en arrière pour photographier le défilé jusqu’aux dernières personnes. J’apprends que la manifestation s’est en fait interrompue au moment de passer le pont d’Austerlitz suite à des violences. Mes images sont celles d’une manifestation encore pacifique et joyeuse, où beaucoup de catégories étaient représentées. Deux heures séparaient l’arrivée et la fin du défilé au carrefour : beaucoup de monde. J’ai ajouté une vidéo à la fin.
LES IMAGES DE CETTE NOTE PEUVENT ÊTRE REPRISES POUR USAGE NON COMMERCIAL AVEC MENTION DE LA SOURCEmanif loi travail 28-4-2016- manif loi travail 28-4-2016-2 manif loi travail 28-4-2016-3 manif loi travail 28-4-2016-4 manif loi travail 28-4-2016-5 manif loi travail 28-4-2016-6 manif loi travail 28-4-2016-7 manif loi travail 28-4-2016-8 manif loi travail 28-4-2016-9 manif loi travail 28-4-2016-10 manif loi travail 28-4-2016-11 manif loi travail 28-4-2016-12 manif loi travail 28-4-2016-13 manif loi travail 28-4-2016-14 manif loi travail 28-4-2016-15 manif loi travail 28-4-2016-16 manif loi travail 28-4-2016-17 manif loi travail 28-4-2016-18 manif loi travail 28-4-2016-19 manif loi travail 28-4-2016-20 manif loi travail 28-4-2016-21 manif loi travail 28-4-2016-22 manif loi travail 28-4-2016-23 manif loi travail 28-4-2016-24 manif loi travail 28-4-2016-25 manif loi travail 28-4-2016-26 manif loi travail 28-4-2016-27 manif loi travail 28-4-2016-28 manif loi travail 28-4-2016-29 manif loi travail 28-4-2016-30 manif loi travail 28-4-2016-31 manif loi travail 28-4-2016-32 manif loi travail 28-4-2016-33 manif loi travail 28-4-2016-34 manif loi travail 28-4-2016-35 manif loi travail 28-4-2016-36 manif loi travail 28-4-2016-37 manif loi travail 28-4-2016-38 manif loi travail 28-4-2016-39 manif loi travail 28-4-2016-40 manif loi travail 28-4-2016-41 manif loi travail 28-4-2016-42 manif loi travail 28-4-2016-43 manif loi travail 28-4-2016-44 manif loi travail 28-4-2016-45 manif loi travail 28-4-2016-46 manif loi travail 28-4-2016-47 manif loi travail 28-4-2016-48 manif loi travail 28-4-2016-49 manif loi travail 28-4-2016-50 manif loi travail 28-4-2016-51 manif loi travail 28-4-2016-52 manif loi travail 28-4-2016-53 manif loi travail 28-4-2016-54 manif loi travail 28-4-2016-55 manif loi travail 28-4-2016-56 manif loi travail 28-4-2016-57 manif loi travail 28-4-2016-58 manif loi travail 28-4-2016-59 manif loi travail 28-4-2016-60 manif loi travail 28-4-2016-61 manif loi travail 28-4-2016-62 manif loi travail 28-4-2016-63 manif loi travail 28-4-2016-64 manif loi travail 28-4-2016-65 manif loi travail 28-4-2016-66 manif loi travail 28-4-2016-67 manif loi travail 28-4-2016-68 manif loi travail 28-4-2016-69 manif loi travail 28-4-2016-70 manif loi travail 28-4-2016-71 manif loi travail 28-4-2016-72 manif loi travail 28-4-2016-73 manif loi travail 28-4-2016-74 manif loi travail 28-4-2016-75 manif loi travail 28-4-2016-76 manif loi travail 28-4-2016-77 manif loi travail 28-4-2016-78 manif loi travail 28-4-2016-79 manif loi travail 28-4-2016-80 manif loi travail 28-4-2016-81 manif loi travail 28-4-2016-82 manif loi travail 28-4-2016-83 manif loi travail 28-4-2016-84 manif loi travail 28-4-2016-85 manif loi travail 28-4-2016-86 87Des magasins avaient baissé leur rideau de fer, surtout les chaînes, mais la boulangère restait ouverte, et avec le sourire !88photos Alina Reyes

*

*