Haïkus à la rue

graff-min

Sous la pluie battante il n’était pas évident aujourd’hui d’écrire un haïku quelque part dans la rue, sur les surfaces trempées. J’ai trouvé un petit endroit sur un muret à l’abri d’un feuillage, j’y ai tracé celui-ci :

haikus dans la rue 11-min
Sans sel sans poissons
chaque nuage transporte
sa cargaison d’eau

*
En passant ici et là, j’ai vu que la pluie n’avait nullement détrempé les haïkus que j’y ai laissé ces jours derniers, la peinture est solide. Les voici, photographiés au moment où je les ai tracés :
*
haikus dans la rue 8-min
Un oiseau jaillit
du ciel couleur de perle
l’azur apparaît

*
haikus dans la rue 9-min
Ciel gris sur les toits
Debout à la fenêtre
un être aux yeux d’or

*
haikus dans la rue 10-min
Le temps déménage
soufflé par le vent, la pluie
lavant tout le reste
haikus dans la rue 12-min

*
Mes précédents haïkus dans la rue