Street Art à la Butte aux Cailles et vers Beaubourg

vignette

J’ai pris les 44 premières images hier après-midi à la Butte aux Cailles, dans le 13e à Paris, où presque toutes les peintures ont été changées depuis mon précédent passage ; et les 5 suivantes (dont deux avec nouveaux Postit) ce matin dans le quartier Beaubourg.

street art butte aux cailles 2

street art butte aux cailles 1

street art butte aux cailles 3

street art butte aux cailles 4

street art butte aux cailles 5

street art butte aux cailles 6

street art butte aux cailles 7

street art butte aux cailles 8

street art butte aux cailles 9

street art butte aux cailles 10

street art butte aux cailles 11

street art butte aux cailles 12

street art butte aux cailles 13

street art butte aux cailles 14

street art butte aux cailles 15

street art butte aux cailles 16

street art butte aux cailles 17

street art butte aux cailles 18

street art butte aux cailles 19

street art butte aux cailles 20

street art butte aux cailles 21

street art butte aux cailles 22

street art butte aux cailles 23

street art butte aux cailles 24

street art butte aux cailles 25

street art butte aux cailles 26

street art butte aux cailles 27

street art butte aux cailles 28

street art butte aux cailles 29

street art butte aux cailles 30

street art butte aux cailles 31

street art butte aux cailles 32

street art butte aux cailles 33

street art butte aux cailles 34

street art butte aux cailles 35

street art butte aux cailles 36

street art butte aux cailles 37

street art butte aux cailles 38

street art butte aux cailles 39

street art butte aux cailles 40

street art butte aux cailles 41

street art butte aux cailles 42

street art butte aux cailles 43

street art butte aux cailles 44

*

Puis autour de Beaubourg ce matin j’ai fait deux nouveaux PostIt et photographié un rideau de fer et des M. Chat :

street art 1

postit 24

postit 24,

postit 25

street art 2 paris 3

street art 3 paris 3Hier et aujourd’hui à Paris 13e, 2e et 3e, photos Alina Reyes

*

Voir la note d’hier pour d’autres des nouvelles œuvres de Street Art à la Butte aux Cailles

*

Je reviens très bientôt avec des images commentées d’une autre forme d’art, de très belles œuvres de peinture aborigène d’Australie que j’ai vues dans une exposition.

*

Images du soir, espoir :)

angesjo berm chat cireur couple ni ni ni ni rideaux de fer doudou fluctuat tags mosko jef aerosol bottero marybelen cette fin d’après-midi à Paris 13e et 5e, photos Alina Reyes

Je ne fais pas des dizaines et des dizaines de kilomètres à vélo comme O pour accomplir les actions poélitiques de Madame Terre - notre forme de street art ou land art – mais je me promène toujours à pied dans mes quartiers, où les rues offrent des scènes intéressantes et où les murs constamment fleurissent et refleurissent !

*

Jour tranquille à Paris

Par ce beau temps je suis allée me promener à la Butte aux Cailles et autour de la place de la Commune. Un village parisien paisible et plein d’esprit aux marges géographiques de la ville, où les œuvres de street art refleurissent sans cesse. Puis en passant place d’Italie je suis tombée sur la pause des rollers, qui sont ensuite repartis par le boulevard de l’Hôpital, où j’ai croisé une belle jeune femme tout en couleurs avec son bébé dans le dos.

butte aux cailles butte aux cailles 2 butte aux cailles 3 butte aux cailles 4 butte aux cailles 5 butte aux cailles 6 butte aux cailles 7 butte aux cailles 8 butte aux cailles 9 butte aux cailles 10 butte aux cailles 11 butte aux cailles 12 butte aux cailles 13 butte aux cailles 14 butte aux cailles 16 butte aux cailles 15 butte aux cailles 17 butte aux cailles 18 butte aux cailles 19 butte aux cailles 20 butte aux cailles 21 butte aux cailles 22 butte aux cailles 23 butte aux cailles 24 butte aux cailles 25 butte aux cailles 26 butte aux cailles 27 butte aux cailles 28 butte aux cailles 29 butte aux cailles 30 butte aux cailles 31 butte aux cailles 32 butte aux cailles 33 butte aux cailles 34 butte aux cailles 35 butte aux cailles 36 butte aux cailles 37 butte aux cailles 38 butte aux cailles 39 butte aux cailles 40 butte aux cailles 41 butte aux cailles 42 butte aux cailles 43 butte aux cailles 44 butte aux cailles 45 butte aux cailles 46 butte aux cailles 47 butte aux cailles 48 butte aux cailles 49 butte aux cailles 50

cet après-midi à Paris 13e, photos Alina Reyes

*

À la Butte aux Cailles

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

Quelques mois plus tard, l’inscription « The Blood Sucking Hadopi », faisant partie de l’oeuvre du street artist finlandais Sampsa, était effacée par les services municipaux

13

14

15

16

17

18

19

cet après-midi à Paris, quartier de la Butte aux Cailles et fête de la Commune, photos Alina Reyes

*

13 à la douzaine

DSC05160 DSC05165 DSC05167 DSC05169 DSC05170 DSC05175 DSC05178 DSC05180 DSC05181 DSC05182 DSC05183 DSC05188 DSC05192

Paris 13ème, cet après-midi, photos Alina Reyes

*

Dans le quartier chinois, j’ai acheté une boule rouge pour la lampe au plafond, au-dessus de mon bureau. La femme m’a dit : « c’est pour le nouvel an chinois, pour bonheur et  fortune ». Nous avons ri. Quelques instants après, j’ai trouvé sur les pavés d’un étroit passage un billet de cinq euros tout neuf. Merci pour la fortune, et le bonheur je l’ai aussi.

« L’histoire qui menace ce monde crépusculaire est aussi la force qui peut soumettre l’espace au temps vécu. La révolution prolétarienne est cette critique de la géographie humaine à travers laquelle les individus et les communautés ont à construire les sites et les événements correspondant à l’appropriation, non plus seulement de leur travail, mais de leur histoire totale. Dans cet espace mouvant du jeu, et des variations librement choisies des règles du jeu, l’autonomie du lieu peut se retrouver, sans réintroduire un attachement exclusif au sol, et par là ramener la réalité du voyage, et de la vie comprise comme un voyage ayant en lui-même tout son sens. » Guy Debord, La société du spectacle, fragment 178.

*

Passants

Paris, 13e. Photo Alina Reyes

 

Tout passe, Dieu incarné le premier. Ce qui est faux tombe dans la mort et n’en sort que pour la deuxième mort. Ce qui est vrai, même éphémère, est éternel. Principe de la Résurrection : le vrai et l’éphémère sont les conditions du passage dans l’éternel. Rapport trinitaire entre le Principe, l’Incarnation et le pouvoir-action de l’Esprit.

Le faux est éphémère parce qu’il est faux, donc non viable, mortel. Le vrai peut être éphémère en tant qu’épiphanie, expression dans un temps donné de l’immuable qui tout en devenant et donc se transformant, trouvant expression dans une autre forme et un autre temps, demeure.

L’homme doit apprendre à reconnaître et vivre le vrai, donc l’éternel, dans l’éphémère de sa condition et de son existence. À savoir qu’une union vraie est à jamais vivante, même si elle paraît rompue selon les bornes de la loi ou du regard social. « Ils ne furent plus qu’une seule chair » : il suffit d’une fois, l’union est inscrite dans l’éternité, et doit être respectée à ce titre. De même l’art éphémère, chant, danse, peinture du corps, street art, œuvres de sable… exprime avec puissance l’éternité. Justement par son refus de s’inscrire dans une durée capable de dépasser la vie humaine mais nécessairement limitée malgré tout par le temps, nécessairement inscrite de façon corruptible sur des supports corruptibles. L’art tente de lutter contre la corruptibilité, tout en sachant qu’il n’y parviendra pas, que même d’habiles restaurations ne lui rendront pas la vie éternelle. Une restauration, quel que soit le domaine dans lequel elle a lieu, est de l’ordre de la renaissance, non de la résurrection. C’est la grandeur de l’art, de tenter la traversée des siècles. Mais l’art éphémère, s’il est souvent moins grand art, est plus grand seigneur, dans le sens où il fait fi de l’aspiration humaine de se dépasser soi-même, pour se soumettre entièrement à la transcendance qui le dépasse et à laquelle il fait don gratuitement de soi, sans désir de s’inscrire dans une « éternité » humaine, mais en révélant dans un jaillissement son oui à notre condition, ce oui qui est seul capable en vérité de la dépasser.