Archives de catégorie : Journal de mon corps et âme

Des pieds de l’épicier à l’herbe fraîchement coupée des Invalides en passant par le Bal Blomet

En allant chercher des jobs, j’ai vu les pieds de l’épicier en train de lever son rideau de fer, le Bal Blomet prêt à réouvrir dans quelques jours, et j’ai respiré à pleines narines l’odeur de l’herbe en train d’être coupée aux Invalides.

les pieds de l'épicier-min le bal blomet-min herbe coupée-minaujourd’hui à Paris 15e, par cette journée printanière, photos Alina Reyes

Le Bal Blomet, anciennement Bal Nègre, a une histoire fantastique. Y fut notamment Joséphine Baker, ici présente dans plusieurs notes.

*

Autoportrait du jour

Au retour de la dernière épreuve de l’agrégation (version anglaise, quel bonheur de traduire dès le matin), j’ai pris depuis le bus une photo d’une oeuvre de Miss Tic, à la Butte aux Cailles,  puis plus tard dans l’après-midi en allant rendre un livre à la bibliothèque je me suis autoportraiturée au passage en voulant photographier une autre oeuvre de street art en verre coloré, ou ce qu’il en reste. Une bien heureuse journée.

misstic-min

autoportrait-min*

Olympe et images du jour

vitrine-min

tag-min
aujourd’hui à Paris 13e et 5e, photos Alina Reyes

*

Ce matin je suis arrivée à l’épreuve de version grecque de l’agreg si accablée de sommeil que j’avais du mal à tenir les paupières ouvertes et à tourner les pages de mon énorme dictionnaire, et même à me rappeler l’ordre de l’alphabet. Parmi les erreurs de traduction que j’ai faites, celle-ci m’amuse : dans ce texte d’Épictète où il est question de gens qui vont à Olympie, moi je les ai envoyés sur l’Olympe. Et après tout, il est bien vrai qu’il y fait chaud ou qu’il y pleut comme au ras du sol.

*

Images du jour

Images de Paris et d’Arcueil où depuis hier j’ai le plaisir de concourir pour l’agrégation de Lettres modernes – un marathon qui dure toute la semaine, pas facile mais stimulant. Lundi première dissertation (c’est Giono qui est tombé), ce matin les épreuves de traduction, phonétique et  grammaire d’ancien français(3 h), cet après-midi 3 autres heures de grammaire et stylistique du français moderne (ce fut sur un passage des Essais de Montaigne). Demain la deuxième composition de littérature, comme lundi sept heures d’affilée – ce soir, soirée révision des textes au programme. Jeudi, version grecque, vendredi version anglaise.

maison des examens-min une affichette à l’intérieur des toilettes de la Maison des Examens

*vue de la salle de concours-min vue de la salle où nous trimons

*vu du vus-min vues du bus 57, en retournant vers Parisdans le bus-min du bus 57-min *paris 13-minet à Paris 13e, à côté de l’école de chimie, en faisant le reste du chemin à pied, photos Alina Reyes

*