Vu dans les rues du jour, lu dans la lecture en cours

vignette

street art 1ce graff fleurit sur les trottoirs (ici à Paris 13e) ces jours-ci

*

il y a de nouvelles œuvres de street art toutes fraîches dans le 5e

street art 2

street art 3et là, entre deux Space Invaders : street art 4

*

rue d’Ulm, autour de l’ENS :street art 5*

dans la même rue, sur le mur de l’EnsAD (Arts décoratifs)street art 6

*street art 7

*

devant le Panthéon, des têtes et des signes par terrestreet art 8

street art 9

en face, l’Hôtel des Grands Hommesstreet art 10

street art 11

*

rue Lhomond, un minuscule square fermé, espace de nature sauvage au cœur du 5estreet art 12*

toujours en marchant

street art 13

street art 14

ici une œuvre de street art a été effacée ; le mur ne reçoit plus que l’ombre de la vitrine d’en face :street art 15

au coin de la rue Mouffetardstreet art 16

street art 17

street art 18

street art 19

street art 20

street art 21

street art 22ce matin à Paris 5e, photos Alina Reyes

*

« Les rimes au bout des vers lèchent la terre des mots comme l’écume autour de l’île »

Aragon, Blanche ou l’oubli

*

(actualisé) Les nouvelles fresques de street art dans le 13e

J’actualise cette note d’hier en y ajoutant cette fresque d’Invader que, toute à ma contemplation de la fresque d’INTI, j’avais oublié d’y ajouter, à la fin de mon parcours. Elle se trouve sur un bâtiment de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, côté boulevard Vincent Auriol. Je l’actualiserai de nouveau dès que je serai allée photographier aussi celle des deux nouvelles fresques de Shepard Fairey que j’ai manquée au début de mon parcours… en passant par ailleurs.

space-invaderInvader. C’est sa plus grande réalisation, toujours en mosaïque, à ce jour.  Et à côté du stéthoscope du Dr House, un petit Space Invader, bien sûr.

*

Je suis allée malgré l’air pollué les admirer et les photographier. Il en manque une de Shepard Fairey, j’y retournerai et je l’ajouterai à la note. Et puis au cours du temps il y en aura d’autres, grâce aux artistes et à la politique du maire du 13e, Jérôme Coumet. J’ai beaucoup photographié depuis quelques années le street art dans le 13e, tags, graffs, fresques et autres, voir les mots-clés. Ces œuvres sont aussi visibles depuis la partie aérienne de la ligne 6 du métro, notamment le toit de l’école peinte avec les enfants.

*

seth
Seth

*faile
Faile

*
c215-et-obey C215, déjà ancien (le chat) et  à l’arrière-plan Shepard Fairey, alias Obey, qui en a fait une autre nouvelle, que je n’ai pas vue aujourd’hui mais que je retournerai photographiershepard-fairey *seth-et-faile-jpg
*
ecole maternelle ecole-13e*

inti-et-metro INTIinti
inti-detail inti-refletphotos Alina Reyes

*

La Fiac au Jardin des Plantes + un peu de pumpkin art + un peu de street art

1Je commence par ma préférée : Rosa Luxemburg par Nicolas Milhe

*

…pour le reste, disons que je l’ai photographié pour information, en attendant que ces machins soient retirés et ne défigurent plus le jardin

2L’objet du doute, par Virginie Yassef (polystyrène)

*3Sans titre, par Vincent Mauger (tubes de PVC)

*4Seat of Grandeur at Villeperdue, par Haegue Yang

*5installation d’une oeuvre de Sean Raspet

*6Sans titre, par Benjamin Sabatier (bois et ciment)

*7Malini, par Sam Moyer (bronze et marbre)

*8Structure 1, par Benjamin Sabatier (bois et béton)

*

Il n’est pas interdit de préférer les oeuvres en citrouilles des jardiniers9 10

*

et quelques inscriptions et peintures dans les rues11 12 13 14 15 16 17 18aujourd’hui à Paris 5e, photos Alina Reyes

*

« Maison de la Recherche »

Je me suis photographiée dans le miroir avant de sortir, puis je suis allée retirer un dossier d’inscription en thèse de doctorat à la Maison de la Recherche, puis j’ai fait quelques photos sur le chemin du retour – notamment à la fontaine Saint-Michel et dans la cour du Collège de France, où Champollion réfléchit

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15

cet après-midi à Paris 6e et 5e, photos Alina Reyes

*

Street poésie du jour

Je devais aller chercher un livre sur Marie Curie à la bibliothèque Marina Tsvetaïeva, dans l’ouest du 13e arrondissement. J’en ai profité pour faire en chemin de nouvelles images de graffs et peintures de rue, d’autant que je veux vraiment faire une thèse autour de ce sujet.

1 2 3l’atelier d’un peintre

4 5 6 7 8 9J’ai pris cette photo d’un peu loin, sans me rendre compte (mes lunettes sont à changer) qu’il y avait à l’arrière-plan une fresque de Seth. Je retournerai la voir !

10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43J’ai photographié plusieurs fois cette fresque de Seth de près (cf tag street art), la voici depuis les arbres du square René Le Gall

… aujourd’hui à Paris 13e, photos Alina Reyes

*

Bas-relief, graffs, nains de jardin et autres choses vues du jour

1

Les boulangers, bas-relief d’Alexandre Charpentier au square Théodore-Monod – où il n’y a pratiquement plus, en cette mi-août, que quelques sans-abri qui dorment sur des bancs, sous les arbres

1 2 3le camion fait sa star

1Nombreux rideaux de fer baissés, vacances obligent, et graffés.2 3 4 5 6 7 8 9 10

à Paris 5e, photos Alina Reyes

Arrivée au bout de la rue Poliveau, en tournant vers le nord sur le boulevard de l’Hôpital, je suis tombée sur un énorme déploiement de CRS qui bloquaient le passage vers le Jardin des Plantes et la rue Buffon. Interrogé, l’un d’eux a dit qu’il s’agissait d’une « alerte au produit chimique ». Les autres n’ont rien voulu dire, nous n’en saurions pas plus, mais finalement le passage a été dégagé.

*