Fente, ligne et monogrammes

Rimula dispeream ni monogramma tua est (Théodore de Bèze, cité par Montaigne) « Que je meure si ta fente n’est une ligne » Dispeream dit plus précisément « que je disparaisse en lambeaux » Monogramma, « linéaire », me fait penser aux monogrammes, dont voici quelques-uns… Continue Reading